Handicap et sentiments

( Il est nécessaire de s'identifier pour parcourir le forum )
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il fallait bien que j'y arrive un jour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 24 Fév - 0:15

Désolée, besoin et envie de tourner la page, il se moque de moi sans arrêt, marre d'être un jouet... Je préfère ne plus jamais penser à cette histoire et en effacer toutes les traces


Dernière édition par le Dim 4 Mar - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 24 Fév - 0:21

il n'est pas logique quand même : il te dit qu'il se fout de toi mais il a repris contact quand même.
Je crois qu'il a tjrs des sentiments pour toi, c'est clair.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 24 Fév - 2:10

c'est normal il est rentré dans la phase j'ai envie de toi et je peux pas te faire souffrir un classic du handicap .
c'est le jeu de la balance , le pour , le contre .
entre envie et realité c'est un dur paasage et c'est a toi de trouvé les mots juste et surtout a pas le brusqué et prendre le temp .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 24 Fév - 2:50

Déjà un mec a la base c'est maladroit, mais t'imagine un handi Laughing
C'est un mec qui s'auto protège, et pourtant son handicap est plutôt réduit par rapport a certains, il a de la chance de remarcher !
Faut juste qu'il comprenne que c'est pas en te fermant la porte au nez qu'il sera heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 24 Fév - 4:09

Désolée, besoin et envie de tourner la page, il se moque de moi sans arrêt, marre d'être un jouet... Je préfère ne plus jamais penser à cette histoire et en effacer toutes les traces


Dernière édition par le Lun 5 Mar - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 24 Fév - 11:56

L'amour, qu'on soit handi ou pas, ça ne se commande pas. D'ailleurs je trouve les réflexions de certaines personnes un peu maladroites vis-à-vis de ce garçon.

Sophie, l'amitiè j'ai du mal à y croire, il risque progressivement de couper les ponts. Je pense qu'il veut éviter de te faire du mal.
L'amitié homme femme est souvent composé d'un amour latent ou d'une attirance physique et si l'amitié reste en l'état c'est souvent sur un malentendu. Mais si certains veulent y croire.

Pour moi, il ne renonce pas au bonheur il n'a pas trouvé en toi la bonne personne.

Courage à toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 24 Fév - 14:50

Pour moi, quand je relis son histoire, je ne trouve pas du tout que ce soit le cas ! Je crois plutôt qu'il s'est bloqué.
En tout cas miss, il y a des tas de chemins pour aller jusqu'au bonheur ! Apparement il va te falloir l'oublier. Bon courage à toi, l'amour est un sentiment merveilleux qu'on cherche longtemps pour mieux savourer !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 24 Fév - 17:50

Athénaïs a écrit:
Pour moi, quand je relis son histoire, je ne trouve pas du tout que ce soit le cas ! Je crois plutôt qu'il s'est bloqué.
En tout cas miss, il y a des tas de chemins pour aller jusqu'au bonheur ! Apparement il va te falloir l'oublier. Bon courage à toi, l'amour est un sentiment merveilleux qu'on cherche longtemps pour mieux savourer !

je suis d'acord avec toi bon courage atoi sophie gros bisous cala
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Dim 25 Fév - 0:08

Si on se limite à l'histoire de Sophie mais n'oublions pas qu'il s'agit de SON histoire et pas celle de son ami. Je veux dire par là qu'il s'agit d'une interprétation très personnelle et que l'amour qu'on porte à quelqu'un peut prêter à certaines attitudes des intentions qui ne sont pas. L'amour rend aveuble et crée parfois des mirages, souhaitons à Sophie "l'intelligence" pour retomber sur ses pattes.

Je vis un peu ce genre de situation pour l'instant mais j'essaie de raison gardé. l'erotomanie nous guette quand on est amoureux (en se limitant à une définition basique du terme...).

Courage à toi et à tout ceux qui se heurtent à cette dure et cruelle réalité !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Dim 25 Fév - 16:19

bon courage a toi aussi michel

michel36 a écrit:
Si on se limite à l'histoire de Sophie mais n'oublions pas qu'il s'agit de SON histoire et pas celle de son ami. Je veux dire par là qu'il s'agit d'une interprétation très personnelle et que l'amour qu'on porte à quelqu'un peut prêter à certaines attitudes des intentions qui ne sont pas. L'amour rend aveuble et crée parfois des mirages, souhaitons à Sophie "l'intelligence" pour retomber sur ses pattes.

Je vis un peu ce genre de situation pour l'instant mais j'essaie de raison gardé. l'erotomanie nous guette quand on est amoureux (en se limitant à une définition basique du terme...).

Courage à toi et à tout ceux qui se heurtent à cette dure et cruelle réalité !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Dim 25 Fév - 17:34

Et l'intuition féminine ! Wink Laughing
Bon courage Michel mais il ne faut pas relativiser tous les "petits messages", sinon moi j'aurais été mal ! Heureusement j'ai trouvé un bon lecteur Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Dim 25 Fév - 23:30

michel36 a écrit:
L'amour, qu'on soit handi ou pas, ça ne se commande pas. D'ailleurs je trouve les réflexions de certaines personnes un peu maladroites vis-à-vis de ce garçon.

Sophie, l'amitiè j'ai du mal à y croire, il risque progressivement de couper les ponts. Je pense qu'il veut éviter de te faire du mal.
L'amitié homme femme est souvent composé d'un amour latent ou d'une attirance physique et si l'amitié reste en l'état c'est souvent sur un malentendu. Mais si certains veulent y croire.

Pour moi, il ne renonce pas au bonheur il n'a pas trouvé en toi la bonne personne.

Courage à toi

Je ne crois pas trop à l'amitié entre femme homme, surtout après une histoire d'amour. Moi j'ai coupé les ponts définitivement avec une ex petite amie. Moi je voulais une relation amoureuse, et elle rester amis. D'ailleurs elle n'appelle plus au tel, c'était tjrs moi qui téléphonait.

A+
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Mer 28 Fév - 14:43

moi c'est pareil avec certaines de mes amies elles me téléphonaient jamais et c'est moi qui appelle et j'en ai eu marre j'ai couper les pont avec certaines voila
cal_1984
zeb a écrit:
michel36 a écrit:
L'amour, qu'on soit handi ou pas, ça ne se commande pas. D'ailleurs je trouve les réflexions de certaines personnes un peu maladroites vis-à-vis de ce garçon.

Sophie, l'amitiè j'ai du mal à y croire, il risque progressivement de couper les ponts. Je pense qu'il veut éviter de te faire du mal.
L'amitié homme femme est souvent composé d'un amour latent ou d'une attirance physique et si l'amitié reste en l'état c'est souvent sur un malentendu. Mais si certains veulent y croire.

Pour moi, il ne renonce pas au bonheur il n'a pas trouvé en toi la bonne personne.

Courage à toi

Je ne crois pas trop à l'amitié entre femme homme, surtout après une histoire d'amour. Moi j'ai coupé les ponts définitivement avec une ex petite amie. Moi je voulais une relation amoureuse, et elle rester amis. D'ailleurs elle n'appelle plus au tel, c'était tjrs moi qui téléphonait.

A+
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Jeu 1 Mar - 10:59

Salut Cal, je crois qu'il vaut mieux garder une certaine distance avec les filles et je pense que c'est cette distance qui va susciter l'intérêt.

Autant éviter de devenir la bonne copine.

Il est évident que certaines amitiés méritent qu'on sécrifie certains désirs mais si c'est l'âme soeur que nous cherchons alors autant adopter la bonne tactique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Ven 2 Mar - 0:50

Salut Sophie,

Ton histoire m'a touchée car je me suis retrouvée dedant (c'est comme si on avait fait un copier-coller, hallucinant ...)

Je n'ai pas envie de tout raconter à nouveau, j'ai déja fait assez de travail sur moi pour ne plus trop me laisser bouffer la vie par cette histoire (relis mes postes si tu veux)

J'ai préféré laché l'affaire, car après 2 ans il n'y avait toujours pas d'évolution, il disait vouloire n'être que mon ami mais ses gestes m'ont souvent montré le contraire. Les longs mois de silence (parfois plus de 6 mois) j'ai connu aussi et n'ai jamais pu les accepter et m'y résoudre, je le recontactais gentiement mais toujours en vain ...

Je ne saurais jamais la raison, ni pourquoi il ne m'a pas laissé ma chance, il restera à ce jour LE grand point d'interrogation dans ma vie ... Peut être que je n'étais pas assez bien pour lui ? Que le fait d'être infirmière ait joué en ma défaveur (pourtant je ne pense pas être chiante, m'enfin ...)

J'aurais préféré qu'il me fasse mal plutot que de ne rien me dire, il n'a pas été franc jusqu'au bout et je le regrette.

Aujourd'hui je le déteste aussi fort que j'ai pu l'aimer, il m'a trop fait souffrir sans jamais penser à ce que moi je pouvais ressentir, les dernières paroles qu'il a eu pour moi n'ont pas été celles que j'aurait aimé (des insultes, voila comment il a mis fin à ce que je considérais comme LA plus belle rencontre de ma vie).

Dommage qu'il ne s'en soit jamais rendu compte, moi je l'aimais comme il était ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Ven 2 Mar - 19:09

comment sa tu peux m'éclairer stp

michel36 a écrit:
Salut Cal, je crois qu'il vaut mieux garder une certaine distance avec les filles et je pense que c'est cette distance qui va susciter l'intérêt.

Autant éviter de devenir la bonne copine.

Il est évident que certaines amitiés méritent qu'on sécrifie certains désirs mais si c'est l'âme soeur que nous cherchons alors autant adopter la bonne tactique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Ven 2 Mar - 23:59

Salut Cal,

Je pense qu'il faut essayerde conserver son côté "mâle intéressé" par autre chose que le blabla.

Ca paraît un peu sauvage comme réflexion mais si tu te mets à parler de manucure ou de coloration de cheveux tu risques de devenir la bonne copine ou le confident et dans ce cas, tu peux faire une croix sur tes vélléités de mâle dominant ;-)

C'est loin d'être une science exacte mais certaines bases sont nécessaires pour éviter de se planter.

les filles du forum devraient intervenir sur ce sujet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 3 Mar - 2:29

jte laisse louvrir ds une partie qui convien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 3 Mar - 12:39

michel36 a écrit:

si tu te mets à parler de manucure ou de coloration de cheveux tu risques de devenir la bonne copine
C'est vrai.

D'ailleurs le seul mec avec qui je peux parler de ces trucs de nana, c'est mon frère, et il est homosexuel .

Bon, mais faut pas généraliser. Un garçon qui tente de s'interesser aux centres d'interêt de son amie, çà peut être mignon aussi.

Mais c'est vrai que, nous les filles, on ne recherche pas chez les garçons ce qu'on a déjà avec nos copines.

Cela dit, çà ne se calcule pas tant que çà, il faut rester naturel quand même ... (Parce que les mec qui font leur Aldo sur la plage, c'est encore plus ridicule je trouve Wink ).


Sandrine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Sam 3 Mar - 16:53

ah oki je comprends mieux merci

michel36 a écrit:
Salut Cal,

Je pense qu'il faut essayerde conserver son côté "mâle intéressé" par autre chose que le blabla.

Ca paraît un peu sauvage comme réflexion mais si tu te mets à parler de manucure ou de coloration de cheveux tu risques de devenir la bonne copine ou le confident et dans ce cas, tu peux faire une croix sur tes vélléités de mâle dominant ;-)

C'est loin d'être une science exacte mais certaines bases sont nécessaires pour éviter de se planter.

les filles du forum devraient intervenir sur ce sujet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Dim 4 Mar - 20:05

...


Dernière édition par le Dim 5 Aoû - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Lun 5 Mar - 2:23

comme disait l'abbée pierre c'est pas posibleeeeeeeeeee
le jour ou une fille parle de moi comme ça et bien je serais plus celibataire je crois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Dim 5 Aoû - 20:08

Bon... me revoilà... fallait bien que ça arrive...

Je crois qu'il vaut ptet mieux que je réexplique en gros ma situation vu que j'avais tout supprimé...

En bref :

En juin 2006, j'ai rencontré un homme merveilleux après plusieurs semaines de dial sur msn et de grosses confidences. Je n'avais jamais connu ça auparavant. C'était la première fois qu'on m'écoutait vraiment, qu'on me respectait et c'était... waouwwww !
Il ne m'avait pas dit qu'il était handi et sincèrement, je m'en fichais. J'ai été un peu surprise quand je l'ai vu débarquer avec ses cannes au lieu de rdv, mais ça m'est vite passé.
On est restés ensemble tout le w-end chez lui et c'était génial.
Il a eu un accident il y a quelques années. Les médecins lui avaient dit qu'il ne remarcherait plus jamais. Maintenant, il est en chaise roulante chez lui, mais quand il sort, après des mois et des années de rééduc, il peut se déplacer avec des béquilles (il avance même vachement trop vite pour moi )

A la fin de notre w-end, il m'a dit qu'il ne me donnerait plus de nouvelles de lui. Gros choc pour moi et incompréhension.
Il venait de me dire que j'étais une princesse et qu'il ne me ferait jamais de mal... puis là, il m'annonçait qu'il ne voudrait plus jamais me voir, je comprenais pas...

De retour chez moi (il vit à Paris et moi en Belgique), nous avons bcp discuté sur msn et il m'a expliqué qu'il avait peur que son handicap me fasse souffrir, que le regard des gens me fasse du mal... il avait peur de ne pas pouvoir satisfaire une femme (donc moi) et qu'elle finisse par le tromper et partir avec un homme "normal"... et il préférait donc qu'on n'aille pas plus loin car selon lui, on se ferait plus de mal que de bien Sad

Moi, je l'aime. Depuis le premier jour. Même avant de le rencontrer (alors que je ne savais pas encore qu'il était handi), je l'aimais déjà, car il était le seul à être là pour moi, à m'écouter, me respecter, j'étais bien avec lui...
Et pendant des mois, je me suis donc accrochée, en me disant que ma patience finirait par payer, qu'il aurait enfin confiance en lui, en moi, en nous... et pendant des mois, il a eu envers moi un comportement des plus ambigüs : il venait, partait, venait, partait, me disait qu'il avait envie de moi, puis le lendemain, il me disait qu'il ne m'aimait pas, qu'il ne voulait plus me voir. J'étais totalement perdue, mais je tenais bon.
Un jour, j'ai craqué et je lui ai dit des choses horribles, que je ne pensais pas et il le sait, mais il a profité de l'occasion pour me laisser sans nouvelles de lui pendant près de 4 mois et demi.

Etant sans nouvelles de lui, j'ai tenté de tourner la page (raison pour laquelle j'avais supprimé tous mes messages sur ce forum). J'ai rencontré d'autres personnes, mais ça ne durait pas, des histoires d'un soir sans importance. Puis une rencontre un peu plus importante, un homme qui est devenu un véritable ami pour moi.
Quand il a su que j'avais rencontré quelqu'un d'autre, il a fait sa réapparition et m'a fait une crise sur msn : j'ai envie de toi, patati patata... J'ai eu l'impression qu'il jouait avec moi et je l'ai remballé en essayant toujours de tourner la page, mais sans succès.
Je me suis vite rendue compte que c'est lui que j'aime et que j'aimerai toujours.
Quand j'essaie de faire ma vie "sans lui", c'est le fiasco total, il est toujours dans ma tête et dans mon coeur.

Depuis environ 3 mois, on a repris le contact en se disant qu'on resterait amis et tout se passait bien entre nous, à part le fait qu'il me disait qu'il ne voulait plus me voir, qu'il préférait qu'on garde des rapports "virtuels" via msn, sans plus.
Mais quand je suis venue à Paris en juin 2007, soit exactement un an après notre première rencontre, je l'ai appelé et il a proposé que je passe chez lui.
Là, nous avons passé une soirée géniale (en "amis"), j'étais bien avec lui et ça m'a confirmé que je l'aime toujours autant, si pas plus qu'avant.

De son côté, il a toujours ce comportement ambigü avec moi : il dit sur msn qu'il ne veut pas me voir, mais quand on se voit, il a des regards et des gestes qui me font penser que....
C'est peut-être moi qui me fais des films, j'en sais rien, j'essaie de rester réaliste et de garder les pieds sur terre, mais y'a rien à faire, son comportement me fait penser qu'il a envie mais qu'il a peur... exactement comme il y a un an...

Depuis un an donc, je prends mon mal en patience. ça me tue à petit feu mais je tiens bon.
Là, je viens de lui envoyer une lettre de 30 pages pour lui dire ce que je ressens, reprendre certains points, certains évènements qui se sont produits depuis un an qu'on se connaît. Je ne sais pas si j'aurai des nouvelles après ça, j'espère que oui, que ça le fera changer d'avis, qu'il arrêtera de douter... qu'il comprendra enfin que quoi qu'il arrive, je serai toujours là pour lui et que peu m'importe son handicap, je l'aime comme il est...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Lun 6 Aoû - 13:33

T'as essayé de lui mettre un coup de pied au cul?

Non je déconne.

N'empêche il faudrait qu'il se décide... tu es à Bruxelles, tu viens le voir à Paris, le courant passe bien, son handicap n'est pas une barrière, il te regarde avec des yeux de merlan frit... C'est pas tout les jours qu'on a ça quand même!

Mets le au pied du mur? (Comme on dit "c'est au pied du mur que l'on voit mieux le ......... mur")

Il faut absolument démêler cette histoire. Même si le dénouement n'est pas heureux, on souffre moins longtemps quand on sait que dans un doute interminable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   Lun 6 Aoû - 17:20

valkyries a écrit:
T'as essayé de lui mettre un coup de pied au cul?


Si j'osais...
geek geek


valkyries a écrit:


Mets le au pied du mur? (Comme on dit "c'est au pied du mur que l'on voit mieux le ......... mur")

Il faut absolument démêler cette histoire. Même si le dénouement n'est pas heureux, on souffre moins longtemps quand on sait que dans un doute interminable...


Le problème, en fait, c'est que quand on en discute sur msn, il dit qu'il ne veut plus me voir, qu'il ne ressent rien pour moi... il est parfois même pas très gentil avec moi, uniquement dans l'espoir de me faire fuir Thumb down
Mais quand on est face-à-face, je vois ses regards.. et il a des gestes aussi qui me font penser que... il ne se passe rien, mais il ne peut pas s'empêcher de me toucher le bras, me caresser le ventre, mater mon décolleté (le pervers Twisted Evil ), etc... donc bien évidemment, moi, je suis toute perdue Embarassed mais j'ose pas vraiment en parler avec lui face-à-face car j'ai peur, si j'aborde le sujet, qu'il se ferme, refuse d'en parler et me jette Sad
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il fallait bien que j'y arrive un jour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il fallait bien que j'y arrive un jour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fallait bien que j'en arrive là ___
» Après avoir fait un Fantôme, fallait bien un Pacman pour le manger...
» Apprendre à lire l'hébreu
» N'arrive pas à bien avaler oO
» il fallait que ca arrive , help me please

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Handicap et sentiments :: Qui êtes-vous chers membres ?-
Sauter vers: